Facebook Pixel
✆ : 06 42 00 41 55

Prélèvement à la source : qu’est-ce qui va changer dans l’immobilier ?

0

L’impôt à la source sera mis en place LE 1er janvier 2019. Pour l’immobilier, quel sera son impact notamment en matière d’imposition des revenus fonciers ? Eléments de réponse.

A compter de janvier 2019, il n’y aura plus de décalage d’un an entre la perception des loyers et leur imposition. Sachez qu’un acompte sera alors prélevé par les services fiscaux directement sur les comptes bancaires des contribuables. Ces derniers pourront, s’ils le veulent, opter pour un prélèvement trimestriel. Ainsi, le taux de prélèvement appliqué sera calculé à partir des éléments d’imposition dont les services fiscaux disposent pour chaque foyer (déclaration 2018 des revenus 2017). Sachez également que l’année 2018 sera une année blanche et les revenus fonciers « courants » (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux) ne seront pas imposés, pour éviter une double charge fiscale en 2019. Des aménagements sont prévus afin de ne pas perdre le bénéfice de travaux effectués en 2018, en permettant d’en déduire une partie sur les revenus 2019 (une partie des travaux réalisés en 2019 étant également déductibles des revenus 2019). En revanche, certains revenus perçus en 2018, considérés comme exceptionnels (indemnités de pas de porte, loyers dont l’échéance correspond à une autre année, etc.), resteront taxés, mais au taux moyen d’imposition et non au taux marginal. Faites appel aux chasseurs immobiliers de CPS Immo pour vous conseiller sur cette réforme fiscale historique !

Comments are closed.